Le maquillage est-il vraiment mauvais pour la peau ?

Le maquillage est-il vraiment mauvais pour la peau ?

L’utilisation du maquillage n’est pas nouvelle. Les premières préparations destinées à être appliquées sur la peau remontent à plus de 100 000 ans, mais il faut attendre l’Égypte antique pour que l’art de la cosmétique se démocratise. Serait-ce l’eye-liner utilisé par Cléopâtre qui a fait chavirer le cœur de Jules César ?😉 Plus de 2000 ans plus tard, fond de teint, anti-cernes, fard à paupières ou autre mascara se retrouvent dans la plupart des salles de bain de la planète. Au-delà de faire ressortir vos atouts, quels effets ont-ils sur votre peau ? Sont-ils aussi mauvais que certains le disent ? 

 

Oui, le maquillage peut abîmer votre peau

La beauté peut avoir un coût, et c’est votre peau qui en reçoit la facture. Une utilisation prolongée du maquillage – associée à une mauvaise routine beauté et l’achat de produits contenant des produits irritants – peut potentiellement impacter votre épiderme : 

> Boutons d’acné et points noirs

Les produits cosmétiques peuvent avoir comme effet d’obstruer les pores de la peau, l’empêchant alors de respirer. Résultat : le sébum produit par votre peau, la transpiration et les peaux mortes s’accumulent sans pouvoir s’échapper. De quoi préparer le terrain à l’ennemi n°1 des peaux à problème, l’acné. 

On parle d’effet « comédogène » pour désigner les produits de maquillagequi ont tendance à obstruer les pores de la peau. Ils provoquent l’apparition de comédons, plus connus sous le nom de points blancs (comédons fermés) et points noirs (comédons ouverts). Certains comédons peuvent plus tard se transformer en bouton d’acné. 

Ainsi, avant d’acheter un maquillage, assurez-vous qu’il soit « non comédogène », même si aucun produit ne l’est à 100%. Pour cela, jetez un coup d’œil aux ingrédients, car certains d’entre eux sont connus pour leur effet comédogène. C’est par exemple le cas de l’huile d’amande douce1, de l’huile d’avocat, des extraits d’algues2, ou encore de certains silicones3… 

> Une peau plus sèche

Les personnes ayant une peau sèche ont sûrement déjà remarqué que l’ajout de maquillage n’arrange rien. Pire : il arrive qu’avec l’ajout de fond de teint, tout s’effrite et la peau pèle. Et nous voilà devenu imprésentable 😬 Pour prévenir ces désagréments, appliquez une crème hydratante sur votre visage avant d’utiliser du fond de teint, et procurez-vous des produits adaptés aux peaux sèches. 

Certains ingrédients couramment utilisés dans les produits de maquillage, tels que les poudres et les fonds de teint mats, contiennent des ingrédients qui peuvent dessécher la peau. Si vous avez la peau naturellement sèche, il est donc préférable d’éviter le talc, les sulfates4, les alcools5 et les parfums6 qui peuvent éliminer les huiles naturelles de la peau, provoquant alors une sécheresse cutanée. 

> Vieillissement cutané 

Ce n’est pas le maquillage en lui-même qui va provoquer un vieillissement prématuré de la peau, mais plutôt le mauvais usage qu’on peut en faire. Comme nous venons de le voir juste au-dessus, l’application de certains produits de maquillage peut entraîner un assèchement de la peau. A terme, cela  la rend moins élastique et favorise l’apparition des rides. 

De plus, certains produits de maquillage, en particulier ceux qui contiennent des ingrédients tels que les alcools, les sulfates, les parfums et les conservateurs, peuvent causer une inflammation de la peau, qui est un facteur de vieillissement précoce. En anglais, ce phénomène a un nom : « inflamm’aging », contraction de inflammation et aging (avancer dans l’âge). 

 

Des effets négatifs… qui peuvent être évités

 

Si le maquillage peut être potentiellement mauvais pour la peau, cela ne signifie pas qu’il faille jeter tous vos produits de beauté et arrêter d’être coquet ou coquette. Le maquillage peut avoir des effets différents sur la peau selon les personnes et les produits utilisés. En général, l’utilisation de maquillage ne pose pas de problèmes pour la peau si elle est effectuée correctement et si des précautions sont prises pour éviter certaines erreurs courantes :

> Se laver les mains avant d’utiliser le maquillage

C’est un geste qui devrait faire partie intégrante de votre routine beauté : lavez-vous les mains systématiquement avant de vous maquiller. Autrement, vous risqueriez de déposer tout un tas d’impuretés sur votre visage… et c’est justement ce qu’on veut éviter 😉

> Hydrater son visage avant d’appliquer le maquillage

Pour commencer, une peau bien hydratée aura une texture plus douce et plus lisse, ce qui facilite l’application du maquillage et permet une meilleure tenue. Par ailleurs, les produits de maquillage, en particulier ceux qui contiennent des ingrédients desséchants tels que les poudres, peuvent éliminer l’humidité naturelle de la peau. En hydratant la peau avant l’application du maquillage, vous pouvez aider à maintenir un équilibre hydrique sain et prévenir la sécheresse cutanée.

> Se démaquiller avant de dormir 

C’est LE geste indispensable pour maintenir une peau saine et prévenir les dommages à long terme liés au maquillage. Se démaquiller avant de dormir permet de nettoyer la peau en profondeur et d’éliminer les résidus de maquillage et les impuretés qui peuvent causer des problèmes cutanés. Cela permet également de prévenir l’accumulation de bactéries et de germes qui peuvent se développer sur la peau si le maquillage est laissé toute la nuit. 

 

Gare à la composition de vos produits de maquillage

Tous les produits maquillants ne se valent pas. Certaines marques, dans des soucis de rentabilité ou pour donner des propriétés spécifiques à leurs maquillages, ajoutent dans leurs produits des éléments qui peuvent être néfastes pour votre peau et votre santé. Voici quelques ingrédients cosmétiques à éviter : 

  • Les parabènes : ce sont des conservateurs utilisés pour empêcher la prolifération des bactéries dans les produits cosmétiques. De plus en plus d’études pointent du doigt leur potentiel effet dans le développement du cancer du sein7, en raison de leur rôle de perturbateur endocrinien et leur capacité à pénétrer dans les tissus du corps8
  • Le talc : utilisée dans le fond de teint et le fard à joues, cette poudre minérale peut assécher la peau. Surtout, plusieurs études réalisées lors des 25 dernières années ont permis de faire un rapprochement entre l’usage prolongé du talc et le cancer des ovaires9
  • Les silicones : ils sont réputés pour avoir un effet comédogène, c’est-à-dire qu’ils ont tendance à obstruer les pores de la peau. Et comme si ça ne suffisait pas, ils sont très toxiques pour l’environnement et mettent beaucoup de temps à se dégrader. 

Aujourd’hui, les marques de cosmétiques font néanmoins de plus en plus d’efforts pour proposer des produits sans danger pour la santé. On vous conseille tout de même de toujours jeter un coup d’oeil à la liste d’ingrédients avant d’acheter du maquillage 😉

 

Des compléments alimentaires pour aider les peaux à problème

On connait tous cette personne à la peau parfaite, sans imperfections, et dont le teint reste lumineux même après avoir passé 1 semaine à manger des pizzas et se coucher à 3 heures du matin. Seulement, pour le reste du commun des mortels, avoir une peau nette est un défi au quotidien. Et si la santé de votre peau était à portée de gummies ?  

Chez Zohi, nous avons réuni les bienfaits de la science et des plantes pour vous proposer un complément alimentaire qui aide les peaux à problèmes et favorise une peau nette. 

Zohi Peau Nette, ce sont des gummies à la texture fondante et au bon goût de pêche et abricot, qui ravissent vos papilles tout en prenant soin de votre corps. Un geste de plaisir, simple et efficace !  

Notre formule contient les ingrédients suivants : 

Sélénium : c’est un micronutriment de la famille des oligo-éléments. Combiné avec le zinc, il contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Pensée sauvage : cette plante, aussi connue sous le nom de violette tricolore, est souvent utilisée en phytothérapie. Elle est reconnue pour contribuer à l’amélioration de l’apparence de la peau grâce à ses propriétés purifiantes.

Zinc : c’est un autre oligo-élément utile à l’organisme. Il contribue au maintien d’une peau normale.

Cerise sur le gâteau : tous nos gummies sont élaborés en France, sans sucres et sans colorants artificiels ! Avec Peau Nette, cessez de maquiller vos défauts, faites-les simplement disparaître ! 😉

 

 

 

1 : Flavie Lacharme. Les produits cosmétiques biologiques : labels, composition et analyse critique de quelques formules. Sciences pharmaceutiques. 2011. ffdumas-00630667f

2 : An Investigation of Makeup Ingredients and Their Effects on Acne Cosmetica with Dermatologic Practice Recommendations ( Hira Ghani and al.)

3 : Mélanie Thomas. Peau sèche et vieillissement cutané : clinique, facteurs agravants et réponses cosmétiques. Sciences pharmaceutiques. 2020. ffhal-03298126f

4 : PENETRATION OF ANIONIC SURFACTANTS (SURFACE ACTIVE AGENTS) INTO SKIN (IRVIN H. BLANK, PH.D. AND EDITH GOULD, B.S.)

5 : H. Löffler, G. Kampf, D. Schmermund, H.I. Maibach, How irritant is alcohol?, British Journal of Dermatology, Volume 157, Issue 1, 1 July 2007, Pages 74–81, https://doi.org/10.1111/j.1365-2133.2007.07944.x

6 : J. Cheng, Fragrance Allergic Contact Dermatitis, Dermatitis, 2014

7 : Kirchhof MG, de Gannes GC. The health controversies of parabens. Skin Therapy Lett. 2013 Feb;18(2):5-7. PMID: 23508773.

8 : Darbre PD, Harvey PW. Paraben esters: review of recent studies of endocrine toxicity, absorption, esterase and human exposure, and discussion of potential human health risks. J Appl Toxicol. 2008 Jul;28(5):561-78. doi: 10.1002/jat.1358. PMID: 18484575.

9 : Muscat JE, Huncharek MS. Perineal talc use and ovarian cancer: a critical review. Eur J Cancer Prev. 2008 Apr;17(2):139-46. doi: 10.1097/CEJ.0b013e32811080ef. PMID: 18287871; PMCID: PMC3621109.

En lire plus

Nos astuces pour lutter contre la fatigue hivernale

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.