jeune fille dans la salle de bain

Comment protéger sa peau de la pollution ?

Ce n’est un secret pour personne : la vie citadine, aussi excitante soit-elle, n’est pas toujours ce qu’il y a de plus bénéfique pour notre peau 😉

Acné, points noirs, irritations, peau grasse, teint plus terne… les effets indésirables de la pollution sont nombreux, et on s’en passerait bien.

Heureusement, ces petits désagréments cutanés peuvent être atténués grâce à quelques gestes simples. On vous livre tous nos secrets !

 

C’est quoi, la pollution ?

Tout le monde n’a pas une idée claire de ce que recouvre la notion de pollution, mais nous sommes généralement d’accord pour dire que moins il y en a, mieux on se porte.

Selon les définitions officielles, la pollution est un terme qui englobe tout ce qui peut porter atteinte à l’environnement et à notre santé.

La pollution se matérialise sous différentes formes. Elle peut être atmosphérique, sonore, visuelle… mais aussi concerner des milieux spécifiques tels que l’eau ou le sol.

Certains types de polluants ont un impact sur la peau. Voici lesquels :

  • Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) : derrière ce nom un peu barbare se cache une famille de polluants issus de la combustion incomplète de matières organiques. Ils proviennent principalement de la fumée de tabac et des gaz d’échappement, mais chez un individu non-fumeur, la principale voie d’exposition aux HAP se fait via la nourriture. En effet, les denrées alimentaires qui se retrouvent dans nos assiettes ont souvent été contaminées en amont par la cuisson au charbon, les dépôts atmosphériques ou l’accumulation de ces polluants dans les espèces animales.
  • Les composés organiques volatiles (COV) sont un ensemble de substances dont le point commun est de s’évaporer rapidement à température ambiante. L’activité industrielle est la principale source d’émission des COV, puisqu’ils résultent de l’utilisation de carburants, solvants, dissolvants, agents de synthèse, etc.
  • L‘ozone se forme à partir de réactions chimiques avec d’autres polluants, il n’est donc pas dégagé directement dans l’atmosphère. Il est particulièrement problématique en été, puisque la chaleur et l’ensoleillement élevés facilitent son accumulation.
  • Les particules en suspension (PM) : tellement petites qu’elles ont la capacité de pénétrer la peau, elles représentent aujourd’hui un enjeu de santé publique pour de nombreux pays. Elles sont notamment issues de la combustion d’énergies fossiles par les véhicules, l’industrie et le chauffage.
  • Les oxydes : on y retrouve le dioxyde d’azote, le dioxyde de soufre ou encore le monoxyde de carbone. Ils sont émis lors de combustions, parfois d’origine naturelle (ex : feux de forêt).

On vous rassure, vous n’avez pas besoin de connaître cette liste de polluants sur le bout des doigts pour prendre soin de votre peau, à part si vous voulez impressionner Greta Thunberg.

Comment la pollution affecte-t-elle notre peau* ?

Les divers polluants rivalisent de créativité pour déstabiliser notre peau. Pour nous protéger des agressions extérieures, notre épiderme possède un bouclier protecteur qu’on appelle le film hydrolipidique (vu qu’il est constitué d’un mélange d’eau et de gras).

Le souci, c’est que certains polluants (comme l’ozone, surtout lorsqu’il est présent en forte quantité) ont pour effet de fragiliser cette barrière protectrice. La peau se retrouve exposée et devient plus sensible aux agressions extérieures. C’est à ce moment là que points noirs, rougeurs et acné s’invitent à la fête.

Autre effet indésirable de la pollution : le vieillissement cutané. Selon les études parues sur le sujet, 80 % du vieillissement accéléré de la peau serait lié à l’environnement, c’est-à-dire à la pollution et à l’exposition au soleil. En effet, les rayons UV auraient pour effet d’amplifier l’action de la pollution sur la peau.

Quant au monoxyde de carbone, il assèche la peau et lui donne un teint un peu grisâtre.

Nos astuces pour protéger sa peau de la pollution

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs solutions pour régler ce problème😊 Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’aller vivre en ermite au sommet d’une montagne ou de porter une combinaison spatiale pour protéger votre peau de la pollution :

Nettoyez correctement votre peau
Si ce n’est pas déjà le cas, les soins du visage doivent absolument faire partie de votre routine quotidienne. Le nettoyage permet à votre peau de respirer et de retirer les imperfections dûes à la pollution.

C’est aussi l’occasion d’éliminer le maquillage qui empêche votre épiderme de se régénérer correctement pendant la nuit. L’idéal est de nettoyer votre peau 2 fois par jour, le matin et le soir.

Attention, faites preuve de douceur ! En vous attaquant trop fort à votre peau, vous risquez de produire l’effet inverse et de la fragiliser encore davantage. Privilégiez des produits comme l’eau micellaire ou les savons surgras, qui ont l’avantage d’hydrater la peau.

Le saviez-vous ?

En 2013, une journaliste anglaise a voulu faire l’expérience de dormir pendant 1 mois d’affilée sans se démaquiller.
Son témoignage est édifiant : elle relate l’apparition, en très peu de temps, de nombreux problèmes cutanés, dont des pores plus larges, des rougeurs, une sécheresse importante et une dégradation générale de la texture de sa peau. Les photos qu’elle a postées parlent d’elles-mêmes !
Suivie par un dermatologue pendant toute la durée de l’expérience, celui-ci constate que la peau de la journaliste était “biologiquement plus vieille d’environ dix ans” au terme de ces 4 semaines. Heureusement, les effets étaient réversibles dès la reprise des soins de nettoyage 😉

Protégez-vous du soleil
Nous l’avons déjà vu, pollution et soleil ne font pas bon ménage, puisque les rayons UV accentuent l’effet de la pollution sur la peau.

De plus, une exposition prolongée au soleil endommage les cellules cutanées et provoque un vieillissement accéléré de la peau. A court terme, les rides et les ridules paraissent plus visibles.

Dans ce contexte, les protections solaires (indice +50) doivent devenir votre meilleure alliée. D’ailleurs, contrairement à une croyance répandue, les crèmes solaires n’empêchent pas la peau de bronzer ! Vous pouvez donc avoir l’esprit tranquille : vous pouvez vous faire belle (ou beau) tout en prenant soin de votre peau 😊

Faites le plein d’antioxydants
Il a été démontré que la pollution à l’ozone a un effet oxydatif. Elle diminue la concentration des vitamines C et E, bousculant alors l’équilibre de la peau².

Cela peut avoir comme conséquence de dégrader les fibres de collagène et d’élastine de l’épiderme, accélérant le vieillissement cutané et creusant les rides. Autres risques possibles : les inflammations et les problèmes cutanés, comme la dermatite ou le psoriasis.

La solution consiste à soigner son alimentation. Une alimentation riche en fruits et légumes, qui contiennent des quantités importantes de vitamines E et C, aideront votre peau à combattre les radicaux libres issus du stress oxydatif. En plus, une alimentation équilibrée est un geste santé qui ne peut que vous faire du bien ! 😉
Optez pour les compléments alimentaires en gummies Zohi Peau Nette

Et si la santé de votre peau était à portée de gummies ?

Chez Zohi, nous avons réuni les bienfaits de la science et des plantes dans une formule qui pétille de vie 🌞

Nos gummies à la texture fondante et au bon goût de pêche et abricot ravissent vos papilles tout en prenant soin de votre corps. Un geste de plaisir, simple et efficace !

Pour une efficacité maximale, notre équipe d’experts en phytonutrition et nutrition n’ont sélectionné que des ingrédients dont les effets sur la peau ont été scientifiquement reconnus³.

Zohi Peau Nette contient les ingrédients suivants :

  • Sélénium : c’est un micronutriment de la famille des oligo-éléments. Combiné avec le zinc, il contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
  • Pensée sauvage : cette plante, aussi connue sous le nom de violette tricolore, est souvent utilisée en phytothérapie. Elle est reconnue pour contribuer à une peau nette et pour aider les peaux à problèmes.
  • Zinc : c’est un autre oligo-élément utile à l’organisme. Il contribue au maintien d’une peau normale.

Cerise sur le gâteau : tous nos gummies sont élaborés en France, sans sucres et sans colorants artificiels ! Avec Peau Nette, vous n’aurez plus peur de vous montrer au naturel ! 😉

Découvrez Peau Nette

 

Sources :

*https://www.scc-quebec.org/wp-content/uploads/2017/08/Pollution-Alicia-Roth-2016.pdf
https://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/07/14/25211-comment-pollution-agit-sur-notre-peau
 1. Cnrtl.fr, définition « pollution » ; Faculté des Sciences de Gabes, cours de pollutions et nuisances, « définitions »
2. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00012031/document
3. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1524-4725.2005.31729
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0378874113005941
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0946672X20301139